TRIBU Modern Récital N°13 ÉTERNELLE CHANSON

Jean et Sally, Sally et Jean

Quiconque rencontrait ces deux là, ressentait ce qu’est l’AMOUR.
J’ai eu la chance d’être adoptée par eux comme une fille de musique et de coeur. Jean était le directeur du big band connection avec lequel j’ai chanté pendant plus de 10 ans.
Sally, une anglaise délicieuse danseuse courageuse et joyeuse , et Jean cet homme débonnaire généreux musicien, gentil, tendre comme un marbré de Papy Brossart.
J’ai eu tant de chance d’approcher la beauté et la joie de leur immense amour calme. Jean est décédé il y a plus de 6 ans , Sally l’a rejoint en mars 2020, à la veille du 1er confinement.
Ils sont j’espère à nouveau réunis. Impossible autrement !  

Du texte L’éternelle chanson de Rosemonde Gérard épouse de Edmond Rostand j’ai fait une chanson et un clip, un hommage qui égrenne la vie de Jean et Sally comme autant de leur photos souvenir.

Parce que ces deux là qui se sont trouvés sur le tard après 50 ans ont vécu peut être ensemble le meilleur d’eux même.

Merci à  Rosemonde Gérard poètesse, épouse et muse de Jean Rostand pour son immense poème l’éternelle Chanson
« Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain… »

Merci à Romain Pelissier qui a réalisé le clip avec mes idées de décor de bric et de brocante.
Merci à Clément Caratini de m’avoir prêté sa caaabaane au fond du jaaardin.

Merci à Daniel Mezhraï pour la délicatesse guitaristique organique.

Merci à Paul Staicu pour son piano magique comme toujours.

Merci à Alban Sautour pour la co-réalisa SON de dentelles et d’orfevrerie et Merci à la vie de m’avoir fait vous rencontrer , Jean, Sally  partager avec vous ces moments de musique, de vie et de famille de coeur.

Vous me manquez un peu, vous êtes là souvent, le reste n’est que chimère. 💜

 

L’éternelle chanson  Rosemonde GÉRARD  1871 – 1933

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s’ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos coeurs en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Sur le banc familier, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d’autrefois nous reviendrons causer,
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant toujours par un baiser.

C’est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l’âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main
Car vois-tu chaque jour je t’aime davantage,
Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

 

« De la plume de l’Amérindien à celle du poète, entrez dans le cercle infini du partage musical de TRIBU »

NOTE D’INTENTION DU PROJET

TRIBU Modern Récital est l’aboutissement phonographique de mon épopée poétique et musicale, débutée il y a 3 ans. Un répertoire de poèmes illustres que j’ai revisité et adapté avec mes compositions puis arrangé avec Paul Staicu pour la version chanson Piano Voix. Ce sont aujourd’hui donc 22 titres qui prendront leur envol au fil des mois dans un premier temps, via Soundcloud et Bandcamp. .J’ai, pour cette production désiré rester dans l’artisanat et la simplicité. Je produis ces opus avec le soutien précieux de ma TRIBU et j’expérimente aujourd’hui ce qui rentre en résonance avec mes convictions, une sorte de « filière bio musicale » avec un accès direct de la productrice aux consommateurs gourmets Le plus simple et le plus léger possible comme cette musique dans l’air de notre temps.. D’un point de vu artistique aussi, j’ai souhaité façonner au fil des mots une musique picturale, nomade et sensitive où l’harmonie, la simplicité et l’élégance couleraient de source, privilégiant plus que jamais ma TRIBU de coeur, d’art et de valeurs. Lorsque le geste « artistique » devient si simple alors même qu »il a été revisité tant de fois.. Toucher cette émotion pure est ce qui me semble être la beauté. Alors merci par avance de m’en donner des nouvelles, de vous abonner à Soundcloud ou nous suivre sur facebook , de partager à votre entourage ces poèmes à dire devenus des chansons à chanter, et notamment à vos enfants et adolescents qui les étudient dans leur scolarité et bien souvent ne les abordent que de façon trop scolaire… Bref si vous aimez cette musique et si cette musique vous fait du bien, alors faites en profiter votre entourage Avec toute notre gratitude.

ENFANCE / TEXTE DU POEME

Enfance Francis Carco (1886-1958) La bohème et mon cœur

Les persiennes ouvraient sur le grand jardin clair et, quand on se penchait pour se griser à l’air humide et pénétré de fraîcheurs matinales, un vertige inconnu montait à nos front pâles. 

Et nos cœurs se gonflaient comme un ruisseau grossi car c’était tout un vol de parfums adoucis. Dans l’éblouissement heureux de la lumière : les lilas avaient des langueurs particulières où se décomposait une odeur de terreau. Tout le printemps chantait l’éveil des oiseaux et, dans le déploiement des ailes engourdies passait le grand élan paisible de la vie.

Une rumeur sonore emplissait la maison. On en attendait des bruits d’insectes ; des frissons faisaient trembler les grappes mauves des glycines tandis qu’allégrement des collines voisines, un parfum de sous-bois arrivait jusqu’à nous.

Ô matin lumineux ! matins dorés et flous, je vous respirai plus tard à la croisée et vous aurez l’odeur des feuilles reposées et ce sera comme un très ancien rendez-vous.

Une immense brassée de merci
Paul Staïcu l’élégance artistique incarnée avec qui il est si fluide « d’être en musique », Clément Caratini  pour ses joyeuses clarinettes, les relevés, les rencontres, Patrice Caratini Pour son accueil si généreux et sympathique en résidence d’enregistrement dans son studio, Pierre Maidoproject pour son oud aux arabesques sucrées, sa passion du voyage au propre et au figuré, Joel Grare pour sa délicatesse de percussionniste Impressionniste, Daniel Mizrahi  pour ses guitares sexy- climatiques, Alban Sautour dit Cheval, notre carte (son) maitresse ! De la prise de son au mixage, pour son travail d’orfèvre et son acuité musicale hors du commun. Et enfin, cette immense gratitude que j’éprouve à l’égard de tous ces poètes qui m’inspirent, éclairent ma vie, mon âme de leur regard et leurs mots singuliers. Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire, Boris Vian, Charles Baudelaire, Francis Carco, Paul Valéry, Paul Verlaine, Maurice Carême, Jean Cocteau, Anna de Noaïlles, Rosemonde Gérard, Robert Desnos, Molière.… J’espère avoir remis leur parole dans la respiration de notre époque pour vous donner un souffle de douceur

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités de TRIBU MODERN RECITAL et bien plus, abonnez-vous à ma newsletter « Oui c’est Françoise » par ICI :

TRIBU Modern Récital N°12 UN POEME

UN POEME

Adaptation du Poème de Raymond Queneau

Composition, voix , arrangements Françoise FOGNINI

Piano Paul  STAICU 

Violoncelle Martina Rodriguez

Un poème / Raymond Queneau
Bien placés bien choisis
Quelques mots font une poésie
Les mots il suffit qu’on les aime pour écrire un poème
On ne sait pas toujours ce qu’on dit
lorsque naît la poésie
Faut ensuite rechercher le thème pour intituler le poème
Mais d’autres fois on pleure, on rit
en écoutant la poésie
ça a toujours kekchose d’extrème  un poème
 

 POESIE 
Va savoir pourquoi j’ai été inspirée par Mme Butterfly pour cette composition…
Va savoir la merveille, le cerisier du japon et les confettis comme une neige de pétales roses
Va savoir ou se niche la poésie de la création en la création de la poésie

Va savoir pourquoi on écrit on chante on joue

Va savoir ce qui nous relie au monde à la beauté visible et invisible poésie
Va savoir ce qui est au creux des yeux et des sourires 
Poésies
Va savoir ce qui nous rend plus humain plus forts et plus sensibles
Va savoir qui quoi est l’infiniment petit et l’infiniment grand
Va savoir ce que seul(e)s les poètes savent
Et va savoir ce que la poésie en pense, va savoir…
Un petit mot pour tant d’autres 
POESIE 
 

« De la plume de l’Amérindien à celle du poète, entrez dans le cercle infini du partage musical de TRIBU »

NOTE D’INTENTION DU PROJET

TRIBU Modern Récital est l’aboutissement phonographique de mon épopée poétique et musicale, débutée il y a 3 ans. Un répertoire de poèmes illustres que j’ai revisité et adapté avec mes compositions puis arrangé avec Paul Staicu pour la version chanson Piano Voix. Ce sont aujourd’hui donc 22 titres qui prendront leur envol au fil des mois dans un premier temps, via Soundcloud et Bandcamp. .J’ai, pour cette production désiré rester dans l’artisanat et la simplicité. Je produis ces opus avec le soutien précieux de ma TRIBU et j’expérimente aujourd’hui ce qui rentre en résonance avec mes convictions, une sorte de « filière bio musicale » avec un accès direct de la productrice aux consommateurs gourmets Le plus simple et le plus léger possible comme cette musique dans l’air de notre temps.. D’un point de vu artistique aussi, j’ai souhaité façonner au fil des mots une musique picturale, nomade et sensitive où l’harmonie, la simplicité et l’élégance couleraient de source, privilégiant plus que jamais ma TRIBU de coeur, d’art et de valeurs. Lorsque le geste « artistique » devient si simple alors même qu »il a été revisité tant de fois.. Toucher cette émotion pure est ce qui me semble être la beauté. Alors merci par avance de m’en donner des nouvelles, de vous abonner à Soundcloud ou nous suivre sur facebook , de partager à votre entourage ces poèmes à dire devenus des chansons à chanter, et notamment à vos enfants et adolescents qui les étudient dans leur scolarité et bien souvent ne les abordent que de façon trop scolaire… Bref si vous aimez cette musique et si cette musique vous fait du bien, alors faites en profiter votre entourage Avec toute notre gratitude.

ENFANCE / TEXTE DU POEME

Enfance Francis Carco (1886-1958) La bohème et mon cœur

Les persiennes ouvraient sur le grand jardin clair et, quand on se penchait pour se griser à l’air humide et pénétré de fraîcheurs matinales, un vertige inconnu montait à nos front pâles. 

Et nos cœurs se gonflaient comme un ruisseau grossi car c’était tout un vol de parfums adoucis. Dans l’éblouissement heureux de la lumière : les lilas avaient des langueurs particulières où se décomposait une odeur de terreau. Tout le printemps chantait l’éveil des oiseaux et, dans le déploiement des ailes engourdies passait le grand élan paisible de la vie.

Une rumeur sonore emplissait la maison. On en attendait des bruits d’insectes ; des frissons faisaient trembler les grappes mauves des glycines tandis qu’allégrement des collines voisines, un parfum de sous-bois arrivait jusqu’à nous.

Ô matin lumineux ! matins dorés et flous, je vous respirai plus tard à la croisée et vous aurez l’odeur des feuilles reposées et ce sera comme un très ancien rendez-vous.

Une immense brassée de merci
Paul Staïcu l’élégance artistique incarnée avec qui il est si fluide « d’être en musique », Clément Caratini  pour ses joyeuses clarinettes, les relevés, les rencontres, Patrice Caratini Pour son accueil si généreux et sympathique en résidence d’enregistrement dans son studio, Pierre Maidoproject pour son oud aux arabesques sucrées, sa passion du voyage au propre et au figuré, Joel Grare pour sa délicatesse de percussionniste Impressionniste, Daniel Mizrahi  pour ses guitares sexy- climatiques, Alban Sautour dit Cheval, notre carte (son) maitresse ! De la prise de son au mixage, pour son travail d’orfèvre et son acuité musicale hors du commun. Et enfin, cette immense gratitude que j’éprouve à l’égard de tous ces poètes qui m’inspirent, éclairent ma vie, mon âme de leur regard et leurs mots singuliers. Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire, Boris Vian, Charles Baudelaire, Francis Carco, Paul Valéry, Paul Verlaine, Maurice Carême, Jean Cocteau, Anna de Noaïlles, Rosemonde Gérard, Robert Desnos, Molière.… J’espère avoir remis leur parole dans la respiration de notre époque pour vous donner un souffle de douceur

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités de TRIBU MODERN RECITAL et bien plus, abonnez-vous à ma newsletter « Oui c’est Françoise » par ICI :

TRIBU Modern Récital N°11 GREEN

 GREEN

GREEN 

Poème de PAUL VERLAINE

Composition et voix  Françoise FOGNINI

Piano Paul  STAICU 

Batterie Mathieu PENOT

Voici des fruits de fleurs des feuilles et des branches

et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous …

·
GREEN La vie en VERT La vie en vers
2020 l’an vert de la vie ou la vie à l’envers ?
Mettre toujours de la poésie, nos l’ames tranchante en toute chose
Peut etre encore plus aujourd’hui qu’hier, aujourd’hui où nous sommes affublés de
ces muselières de papier BLEU TURQUOISE
A nos ames VERTES D’ORAGES, NOIRES de colère et à celles de ceux ROUGES de honte un jour peut être, d’avoir menti spolié dissimulé les salades VERTES ET PAS MURES du grand capital et de miss Big Pharma
Nous autres con-primés, con-sentis, con-cillients, vacquent cinés à tour de bras. Mondialement : une première 
Un arc en ciel qui meurt
 
Voix BLANCHE
BLANCHE colombe de la paie au rancard des cités dortoirs …
Misere NOIRE et Georges Abattu en pleine rue, ça rue dans les brancards,
gros coup de trafalgar salutaire faut qu’ca bouge faut qu’ca bouge !!!
 
ROUGES les yeux qui coulent, les bouches qui aiment, les fruits murs
BLEU le ciel de provence
Peur BLEUE, BLEUES nos echymoses
les coup de canif dans le contrat de confiance
BLEUE lavande aspic en Huile essentielle sur nos longs cous 
Eviter les coups de froid et
lavande vraie pour apaiser les coups de stress
 
JAUNES les gilets les soleils les tournesols les smileys
ces gros ronds pataper les tapons
JAUNE dans l’été achèvé, BRUNES, ROUSSES les feuilles teintées de sumertime et d’amertume d’un automne covidé
 
ORANGE On Range oh nos espoirs !
Oh TRIBU chante la vie au centre du chakra musical
Nef du Gospel pour ce GREEN de Verlaine
Energie de l’espoir energie de l’amour Alelluya
 
ROSE symbole douceur parfaite élixir de beauté et de bonté
Joues ROSES du plaisir de se revoir, même dans les yeux
 
Nos COULEURS Nos yeux nos fenêtres ouvertes sur la vie
nos mots salés sucrés
Nos envies Nos voies Nos Voix
Mon ami Yovo me dit  “ ça ne me plait pas cette vie là  » ce bal masqué 
Sens de la formule !
moi non plus à vrai dire
 
I love musique … libre
Aeronef du sensible
Aerosol sacré
Goutelettes de sons en chapelet, porteuses de bonheur
 
A vous mes ami(e)s de couleur 
Je dédie ce VERT immense
Les verts intemporels d’un GREEN sans trous aux couleurs de la vie;
Cultivés en sourdine, enchantés à tue tête.
Gospel au coeur 
Sans barrière, sans distance, sans peur 
A vous, toujours 
De tout mon choeur 
GREEN GOSPEL POETRY 2020  😊
 

« De la plume de l’Amérindien à celle du poète, entrez dans le cercle infini du partage musical de TRIBU »

NOTE D’INTENTION DU PROJET

TRIBU Modern Récital est l’aboutissement phonographique de mon épopée poétique et musicale, débutée il y a 3 ans. Un répertoire de poèmes illustres que j’ai revisité et adapté avec mes compositions puis arrangé avec Paul Staicu pour la version chanson Piano Voix. Ce sont aujourd’hui donc 22 titres qui prendront leur envol au fil des mois dans un premier temps, via Soundcloud et Bandcamp. .J’ai, pour cette production désiré rester dans l’artisanat et la simplicité. Je produis ces opus avec le soutien précieux de ma TRIBU et j’expérimente aujourd’hui ce qui rentre en résonance avec mes convictions, une sorte de « filière bio musicale » avec un accès direct de la productrice aux consommateurs gourmets Le plus simple et le plus léger possible comme cette musique dans l’air de notre temps.. D’un point de vu artistique aussi, j’ai souhaité façonner au fil des mots une musique picturale, nomade et sensitive où l’harmonie, la simplicité et l’élégance couleraient de source, privilégiant plus que jamais ma TRIBU de coeur, d’art et de valeurs. Lorsque le geste « artistique » devient si simple alors même qu »il a été revisité tant de fois.. Toucher cette émotion pure est ce qui me semble être la beauté. Alors merci par avance de m’en donner des nouvelles, de vous abonner à Soundcloud ou nous suivre sur facebook , de partager à votre entourage ces poèmes à dire devenus des chansons à chanter, et notamment à vos enfants et adolescents qui les étudient dans leur scolarité et bien souvent ne les abordent que de façon trop scolaire… Bref si vous aimez cette musique et si cette musique vous fait du bien, alors faites en profiter votre entourage Avec toute notre gratitude.

ENFANCE / TEXTE DU POEME

Enfance Francis Carco (1886-1958) La bohème et mon cœur

Les persiennes ouvraient sur le grand jardin clair et, quand on se penchait pour se griser à l’air humide et pénétré de fraîcheurs matinales, un vertige inconnu montait à nos front pâles. 

Et nos cœurs se gonflaient comme un ruisseau grossi car c’était tout un vol de parfums adoucis. Dans l’éblouissement heureux de la lumière : les lilas avaient des langueurs particulières où se décomposait une odeur de terreau. Tout le printemps chantait l’éveil des oiseaux et, dans le déploiement des ailes engourdies passait le grand élan paisible de la vie.

Une rumeur sonore emplissait la maison. On en attendait des bruits d’insectes ; des frissons faisaient trembler les grappes mauves des glycines tandis qu’allégrement des collines voisines, un parfum de sous-bois arrivait jusqu’à nous.

Ô matin lumineux ! matins dorés et flous, je vous respirai plus tard à la croisée et vous aurez l’odeur des feuilles reposées et ce sera comme un très ancien rendez-vous.

Une immense brassée de merci
Paul Staïcu l’élégance artistique incarnée avec qui il est si fluide « d’être en musique », Clément Caratini  pour ses joyeuses clarinettes, les relevés, les rencontres, Patrice Caratini Pour son accueil si généreux et sympathique en résidence d’enregistrement dans son studio, Pierre Maidoproject pour son oud aux arabesques sucrées, sa passion du voyage au propre et au figuré, Joel Grare pour sa délicatesse de percussionniste Impressionniste, Daniel Mizrahi  pour ses guitares sexy- climatiques, Alban Sautour dit Cheval, notre carte (son) maitresse ! De la prise de son au mixage, pour son travail d’orfèvre et son acuité musicale hors du commun. Et enfin, cette immense gratitude que j’éprouve à l’égard de tous ces poètes qui m’inspirent, éclairent ma vie, mon âme de leur regard et leurs mots singuliers. Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire, Boris Vian, Charles Baudelaire, Francis Carco, Paul Valéry, Paul Verlaine, Maurice Carême, Jean Cocteau, Anna de Noaïlles, Rosemonde Gérard, Robert Desnos, Molière.… J’espère avoir remis leur parole dans la respiration de notre époque pour vous donner un souffle de douceur

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités de TRIBU MODERN RECITAL et bien plus, abonnez-vous à ma newsletter « Oui c’est Françoise » par ICI :

🙊 Surprise ! ➔ Tu peux regarder en exclusivité le making off de TRIBU

Oui C’est Françoise #3

Oui C’est Françoise #3

Artiste, coach, coach artiste ou artiste pédagogue… That is the question ?
Vous le savez surement, la création artistique est au cœur de toutes mes activités, alors depuis quelques temps je me dis :

Oui C’est Françoise #1

Artiste, coach, coach artiste ou artiste pédagogue… That is the question ?
Vous le savez surement, la création artistique est au cœur de toutes mes activités, alors depuis quelques temps je me dis :

TRIBU Modern Récital N°10 IL FAIT

IL FAIT 

Poème de ROUBEN MELIK 

Composition et voix  Françoise FOGNINI

Piano Paul  STAICU 

Batterie Mathieu PENOT

Il fait
Il fait couleur du temps de soleil et de rire,
Il fait rire du soir, il fait peur de lumière,
Il fait soleil d’amour, il fait regard de lierre,
Il fait peine du mal, sûre clarté de mire.

Il fait la solitude au fond de tous les bras,
Et la force des fleurs, la souffrance de l’homme,
Et la source des nids, la caresse de l’homme,
Il fait la solitude au fond de tous les bras.

Il fait heure de joie et beau cadre du livre,
Il fait raison d’espoir, il fait comble d’espace,
Il fait vivre du jour, il fait rôle de trace,
Il fait cadeau de l’herbe, et j’ai raison de vivre.

Rouben Mélik, La Procession, Poésie 1942-1984, Rougerie, 1984

 

Il fait
Elle fait
Qu’en est il ? Qui est il ? Et où sont les elles ou sont nos ailes ?
Oiseau roi ou Dame oiselle portant couronne.

Le règne animal et la beauté sublimée. Notre nature sacrée.
La langue des oiseaux
Le mystère du vivant et la magie de la vie. « L’AME AGIT »
Entre ciel et terre, LA VIE une expérience, un chemin aux souvenirs tangibles
Une plume pour écrire un mot, une plume d’indien. Une plume de Paon.

La langue des oiseaux
Est ce ISIS ou DEMETER ?  » D’AIMER TERRE »
Dieu est elle femme ? Dieu est il Dieu ? Flamme sans aucun doute.

Petite lumière en chacun de nous, fragment d’étoile, cet infiniment petite essence d’univers UNIS VERS ? Comment l’appeler ? Appelons là la vie tiens ♥︎  !

Et j’ai raison de vivre dit Rouben Mélik à la fin de son poème.

Avoir raison de vivre. AVOIR UNE RAISON DE VIVRE 

Oui et re oui ! VIVRE !
B
ien,
M
ieux,
Bi
en mieux , Tout simplement VIVRE simplement, VIVRE

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle! »

Paolo Coelho

« De la plume de l’Amérindien à celle du poète, entrez dans le cercle infini du partage musical de TRIBU »

NOTE D’INTENTION DU PROJET

TRIBU Modern Récital est l’aboutissement phonographique de mon épopée poétique et musicale, débutée il y a 3 ans. Un répertoire de poèmes illustres que j’ai revisité et adapté avec mes compositions puis arrangé avec Paul Staicu pour la version chanson Piano Voix. Ce sont aujourd’hui donc 22 titres qui prendront leur envol au fil des mois dans un premier temps, via Soundcloud et Bandcamp. .J’ai, pour cette production désiré rester dans l’artisanat et la simplicité. Je produis ces opus avec le soutien précieux de ma TRIBU et j’expérimente aujourd’hui ce qui rentre en résonance avec mes convictions, une sorte de « filière bio musicale » avec un accès direct de la productrice aux consommateurs gourmets Le plus simple et le plus léger possible comme cette musique dans l’air de notre temps.. D’un point de vu artistique aussi, j’ai souhaité façonner au fil des mots une musique picturale, nomade et sensitive où l’harmonie, la simplicité et l’élégance couleraient de source, privilégiant plus que jamais ma TRIBU de coeur, d’art et de valeurs. Lorsque le geste « artistique » devient si simple alors même qu »il a été revisité tant de fois.. Toucher cette émotion pure est ce qui me semble être la beauté. Alors merci par avance de m’en donner des nouvelles, de vous abonner à Soundcloud ou nous suivre sur facebook , de partager à votre entourage ces poèmes à dire devenus des chansons à chanter, et notamment à vos enfants et adolescents qui les étudient dans leur scolarité et bien souvent ne les abordent que de façon trop scolaire… Bref si vous aimez cette musique et si cette musique vous fait du bien, alors faites en profiter votre entourage Avec toute notre gratitude.

ENFANCE / TEXTE DU POEME

Enfance Francis Carco (1886-1958) La bohème et mon cœur

Les persiennes ouvraient sur le grand jardin clair et, quand on se penchait pour se griser à l’air humide et pénétré de fraîcheurs matinales, un vertige inconnu montait à nos front pâles. 

Et nos cœurs se gonflaient comme un ruisseau grossi car c’était tout un vol de parfums adoucis. Dans l’éblouissement heureux de la lumière : les lilas avaient des langueurs particulières où se décomposait une odeur de terreau. Tout le printemps chantait l’éveil des oiseaux et, dans le déploiement des ailes engourdies passait le grand élan paisible de la vie.

Une rumeur sonore emplissait la maison. On en attendait des bruits d’insectes ; des frissons faisaient trembler les grappes mauves des glycines tandis qu’allégrement des collines voisines, un parfum de sous-bois arrivait jusqu’à nous.

Ô matin lumineux ! matins dorés et flous, je vous respirai plus tard à la croisée et vous aurez l’odeur des feuilles reposées et ce sera comme un très ancien rendez-vous.

Une immense brassée de merci
Paul Staïcu l’élégance artistique incarnée avec qui il est si fluide « d’être en musique », Clément Caratini  pour ses joyeuses clarinettes, les relevés, les rencontres, Patrice Caratini Pour son accueil si généreux et sympathique en résidence d’enregistrement dans son studio, Pierre Maidoproject pour son oud aux arabesques sucrées, sa passion du voyage au propre et au figuré, Joel Grare pour sa délicatesse de percussionniste Impressionniste, Daniel Mizrahi  pour ses guitares sexy- climatiques, Alban Sautour dit Cheval, notre carte (son) maitresse ! De la prise de son au mixage, pour son travail d’orfèvre et son acuité musicale hors du commun. Et enfin, cette immense gratitude que j’éprouve à l’égard de tous ces poètes qui m’inspirent, éclairent ma vie, mon âme de leur regard et leurs mots singuliers. Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire, Boris Vian, Charles Baudelaire, Francis Carco, Paul Valéry, Paul Verlaine, Maurice Carême, Jean Cocteau, Anna de Noaïlles, Rosemonde Gérard, Robert Desnos, Molière.… J’espère avoir remis leur parole dans la respiration de notre époque pour vous donner un souffle de douceur

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités de TRIBU MODERN RECITAL et bien plus, abonnez-vous à ma newsletter « Oui c’est Françoise » par ICI :

🙊 Surprise ! ➔ Tu peux regarder en exclusivité le making off de TRIBU

Pin It on Pinterest

Share This